Le Manuscrit Royal de la Suite de la Seconde Semaine de Du Bartas

Research output: Contribution to journalArticlepeer-review

Authors

Colleges, School and Institutes

Abstract

Guillaume de Saluste Du Bartas a commencé à écrire une suite aux deux premiers Jours de La Seconde Semaine peu de mois après leur publication en avril 1584. En dépit de l’intérêt que les éditeurs ont manifesté pour ce qui est devenu Les Suites de la Seconde Semaine, les troisième et quatrième Jours étaient imprimés en fragments et non dans l’ordre entre 1585 et 1603. Les éditeurs du vingtième siècle de Du Bartas croyaient que le poète n’avait pas achevé ces poèmes à sa satisfaction avant son décès en juillet 1590. En effet, certaines sections — comme « Les Peres », section beaucoup plus courte que celles qui l’entourent — semblent n’avoir jamais été achevées. Bien que ces éditeurs et autres critiques soient conscients du fait que Les Suites étaient consacrées à Jacques VI d’Écosse et attiraient l’attention sur la preuve que le monarque écossais avait accès aux poèmes à l’avance, personne n’a cité la présence de Jacques VI comme facteur clé dans leur diffusion imprimée. Et personne n’a utilisé une source essentielle dans l’histoire textuelle des dernières œuvres poétiques de Du Bartas : British Library, Royal MS 19 A XI. Ce manuscrit est une copie de présentation de la « Suite de la Seconde Sepmaine Du Sieur Du Bartas » dédiée au roi d’Écosse qui contient la plus ancienne version connue des poèmes, sans les erreurs commises par des imprimeurs postérieurs et dans le bon ordre des années avant leur format imprimé. Remarquablement, elle contient aussi un texte des « Peres » avec plus de 800 vers qui ne sont pas dans les éditions de la Renaissance ou dans des éditions critiques plus récentes. Cet article consigne la signification transformatrice de ce manuscrit pour la lecture des dernières œuvres de Du Bartas et identifie quelques-unes des tâches les plus urgentes pour effectuer des recherches plus poussées. [Guillaume de Saluste Du Bartas began writing a continuation to the first and second jours of La Seconde Semaine within months of their initial publication in April 1584. Despite the interest that publishers showed in what became Les Suites de la Seconde Semaine, the third and fourth jours were printed in fragments and out of sequence between 1585 and 1603. Du Bartas’ twentieth-century editors believed that he never completed these poems to his satisfaction by the time of his death in July 1590, with some sections --- most conspicuously ‘Les Peres’, so much shorter than the sections that surround it --- simply left unfinished. While these editors and other recent critics were conscious that Les Suites were dedicated to James VI of Scotland and have drawn attention to the evidence that the Scottish monarch had advance access to the poems, none has cited James VI’s presence as a key factor in their print transmission. And none has made use of an essential source in the textual history of Du Bartas’ late poetry: British Library, Royal MS 19 A XI. This manuscript is a presentation copy of ‘Suite de la Seconde Sepmaine Du Sieur Du Bartas’ dedicated to the King of Scotland that contains the earliest known text of the poems, free from later printers’ errors and in the correct order years before they ever were in print. Remarkably, it also offers a text of ‘Les Peres’ with over 800 verses absent from early modern and later critical editions. This article records the transformative significance of this manuscript for reading Du Bartas’s late works and identifies some of the most pressing tasks for further research. ]

Details

Translated title of the contributionThe Royal Manuscript of the Suite of the Second Week of Du Bartas
Original languageFrench
Pages (from-to)127-143
Number of pages17
JournalBibliothèque d’Humanisme et Renaissance
Volume78
Issue number1
Publication statusPublished - 1 Mar 2016